Chinois à la crème pâtissière et aux pralines roses

En voilà une recette bien girly, du rose qui saute aux yeux ! Une recette bien sympa pour mettre un peu de couleur sur la table.
Du moelleux avec la brioche, du crémeux avec la crème pâtissière et enfin, du croquant avec les pralines.
Un délicieux cocktail pour un chinois régressif à souhait. Si vous êtes comme moi, vous commencerez par manger votre part en la déroulant avec gourmandise pour enfin finir par un coeur bien moelleux/crémeux/fondant, le paradis ! Ca vous tente ?
La recette n’est pas bien compliquée. N’ayez pas peur de la crème pâtissière, c’est très simple à réaliser, il suffit de ne pas cesser de mélanger et tout se passera bien :)

Ingrédient :

330gr de farine (ici, de la T65)
60gr de sucre blond de canne complet
12gr de levure fraîche de boulanger
12cl de lait (ici au soja)
1 oeuf moyen
70gr de beurre froid
1/2 càc de sel

Crème pâtissière :

250ml de lait
2 jaunes d’oeuf
1 gousse de vanille (ou quelques gouttes d’extrait de vanille liquide)
10gr de farine
10gr de Maïzena
50gr de sucre semoule

130gr de pralines roses concassées

Préparation :

La crème patissière : Verser le lait et les graines d’une gousse de vanille fraîchement grattée (ou l’extrait de vanille liquide) dans une casserole à fond épais puis commencer à chauffer à feu moyen.
Dans un saladier, battre les oeufs et le sucre jusqu’à ce que la préparation blanchisse légèrement. Ajouter la farine et la Maïzena tamisées puis mélanger afin d’obtenir une texture lisse sans grumeaux.
Rajouter une louche de lait (prise dans la casserole) au mélange afin de le rendre plus fluide.

Quand le restant de lait commence à bien frémir, rajouter la préparation oeuf-Lait-Maizena puis bien mélanger jusqu’à épaississement. Cela va très vite attention ! Ne pas oublier de bien racler le fond pour ne pas qu’il brûle. Stopper la cuisson.

Remettre directement la crème pâtissière dans un saladier (ou grand bol) frais afin de couper la cuisson. En effet, laisser la crème dans la casserole continuerait de la cuire. Filmer le saladier au contact et mettre au frais.

La pâte à brioche au robot : Dissoudre la levure fraîche dans le lait légèrement tiédi (à moins de 40°C).

Dans le bol du robot, verser la farine, le sucre et le sel et mélanger.

Creuser un puit au centre et ajouter l’oeuf légèrement battu et le lait/levure.

Actionner le robot équipé du crochet à vitesse moyenne afin de former une boule.

Ajouter le beurre coupé en parcelles et actionner à nouveau le robot jusqu’à complète incorporation.
La pâte doit être un peu collante, souple et élastique (j’actionne pour environ 10 bonnes minutes).

(Si elle est trop sèche, rajouter un peu de liquide.
Si elle est trop collante, rajouter un peu de farine, 1 cuillère à café à la fois.)

Décoller la pâte du crochet.

Former une boule puis mettre dans un saladier légèrement fariné. Recouvrir d’un torchon et laisser lever jusqu’à ce qu’elle double de volume, le mieux étant près d’une source de chaleur (le temps peut varier en fonction de la température de la pièce etc…).

********

La pâte à brioche à la MAP : Verser le lait et l’oeuf légèrement battu. Recouvrir de la moitié de farine, ajouter le sucre, le sel et le beurre. Recouvrir de l’autre moitié de farine puis finir par ajouter le levure fraîche émiettée.

Sélectionner le programme pâte et laisser faire (pétrissage + 1ère pousse).

********

Dégazer la pâte.

Fariner le plan de travail puis à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, abaisser la pâte en un rectangle.

Sortir la crème pâtissière du frigo puis la fouetter afin de la rendre bien souple. Etaler la crème pâtissière sur toute la surface.

Ajouter les pralines roses concassées.

Rouler la pâte en un boudin. Faire 7 tranches dans le boudin de pâte et les déposer dans un plat recouvert de papier cuisson ou beurré (inutile si en silicone).

Couvrir d’un linge propre et laisser reposer au moins 45min.

Enfourner à 180°C jusqu’à ce que le chinois soient bien doré (30min environ).

Sortir du four, attendre 5min, puis démouler sur un plat de service. Attention, le fond du chinois est collant avec la crème pâtissière et les pralines, soyez vigiland :)

Bon appétit !

Print Friendly, PDF & Email

    4 commentaires

      1. Bonjour,

        Il faut savoir que je cite toujours mes sources. Si je ne cite pas de source ici c’est tout simplement que je n’ai pas de source à citer.
        La crème pâtissière, c’est ma recette de base que j’utilise dans cette recette d’Escargot à la crème pâtissière et pomme et qui date de 2012 comme tu peux le constater.
        Ma recette de brioche, tu peux la retrouver dans cette recette de cinnamon rolls au caramel de dattes ou de cette recette de brioche que j’ai remaniée et qui provient toujours de mon blog ici ou ici.

        Navrée si cela peut perturber, mais des brioches à la pralines roses, ce n’est pas si rare que ça :/

        Bonne fin de journée tout de même

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *